La synchronisation de la demande et de l’approvisionnement à travers d’une chaîne logistique globale dynamique requiert de l’habilité de gérer les plus variés besoins des multiples canaux de distribution, de la saisonnalité de la demande, des changements de mode et des contraintes de capacité. De plus, la plupart des entreprises de mode combinent les collections saisonnières qui évoluent rapidement avec des produits plus durables et continués, en créant au moins deux différents flux de demande parallèles et de processus logistique, chacun avec sa propre logique d’affaire.

Armés de solutions adaptées aux besoins de ces industries, nos clients renforcent leurs performances commerciales en augmentant considérablement les niveaux de service client (souvent à la hauteur de 90%) en réduisant les stocks et les articles invendus de fin de saison, ainsi que le temps de service (parfois de moitié ou plus). Ils gardent de maigres stocks tout en maximisant les ventes.

La modélisation de la demande (Demand modeling) réagit aux influences internes et externes tel que les tendances du marché, les fenêtres temporaires de ventes (sales windows), les remplacements et les lancements des produits. La planification par attribut gère différents matériaux, couleurs et tailles. Notre software effectue de manière experte la planification des campagnes et est particulièrement habile dans l’extrapolation des ventes des nouveaux produits en avance.

La demande collaborative (Demand collaboration) prend en charge l’ensemble des sources internes (tel que les plans des catégories de produit ou les promotions de marketing) et des sources externes (tel que les données des points de ventes ou les différents partners de la supply chain). L’optimisation des stocks définit la bonne combinaison de stock nécessaire pour servir les réseaux de distribution, pouvant aller jusqu’à des millions d’unité de stockage (SKU-Locations). Il permet également de fournir un niveau de service client élevé durant les hautes saisons, sans pour autant offrir de réduction sur les fins de saisons qui affectent les marges brutes.